Jeux d'observation : Vive les vacances
Je participe: "Je m'appelle, je m'appelle, ... "

Si tu arrives à me suivre, tu trouveras peut-être le nom qui m'a été donné...

Dès à présent, va vite voir le premier indice que j'ai laissé pour toi dans les églises que j'ai visitées.
Pour t'aider, cet indice est aussi repris dans le texte ci-dessous.

Mais ceci n'est qu'un début !

Je t'attendrai pour la suite de l'aventure le 15 juillet prochain.

1ère étape:
Je redécouvre l'intérieur d'une église

Le terme « église » (du grec ekklesia → assemblée) est spécifiquement chrétien pour qui le christ est la pierre d’angle (fondatrice). Ecrit avec une majuscule, il désigne l’ensemble des fidèles. Ecrit avec une minuscule, il désigne l’édifice qui réuni les fidèles. Dès le Xème siècle, les églises occidentales héritières de la forme architecturale de la basilique romaine, prennent rapidement la forme d’une croix dite latine orientée, c’est-à-dire disposée en direction de l’orient, symbole du jour qui se lève et de la Résurrection. La croix dont l’église prend la forme est le symbole chrétien de la rédemption. La liturgie toute entière repose sur le mystère de la Croix et de la résurrection.

Ce sont les cloches qui sonnent ! C’est le signe que Jésus m’attend. J’arrive sur le parvis (1) lieu où se retrouvent des fidèles. La porte est ouverte, j’entre, j’arrive dans le narthex (2).

J’ouvre le portail. De chaque côtés, il y a un bénitier (15). Si je me souviens bien, de ce que la catéchiste m’a appris; j’y trempe les bouts de doigt de la main droite. Je me signe en regardant la croix qui est suspendue dans le choeur.
A l’entrée, j’aperçois aussi les Fonts Baptismaux(14). Devant moi, la nef (3) séparée en trois partie coupée par le transept (4). A l’intersection surélevée par une marche, il y a le chœur (5) là se trouve le point central, l’autel (7) et sur le côté l’ambon (8).

Plus ou moins au milieu de la nef et de chaque côté, les confessionnaux (13).

Surélevée contre un pilier (10), il y a la chaire (9).

J’aperçois aussi juste à côté du tabernacle(12) une petite lampe allumée (11).

Petit lexique pour mieux comprendre

1. Parvis
Lieu de rencontre à l’extérieur  devant la façade de l’église.
2. Narthex
Lieu de rencontre à l'intérieur de l'église, juste avant la nef.
3. Nef
du latin navis, le vaisseau, par analogie de forme est la partie comprise entre le portail et le chœur dans le sens longitudinal où se rassemblent les fidèles. Le terme de vaisseau est aussi le symbole de la barque de l’Eglise gouvernée par Pierre et par ses successeurs.
4. Transept
C'est une nef transversale qui coupe la nef principale en lui donnant la forme d’une croix.
5. Choeur
C'est la partie de l’église  qui précède le maître-autel. Elle était  ainsi appelée parce que dans l’usage liturgique le « chœur » (du grec choros qui signifie cercle de chanteurs) abritait  la « chorale » qui chante les louanges de Dieu. Aujourd’hui cette vocation ne concerne plus que le chœur des abbayes ou des cathédrales où les chanteurs occupent les stalles  édifiées à cet effet. La chorale actuelle se tient dans le transept ou dans une tribune au-dessus de la nef.
6. Chevet
Mot dérivé de l’ancien français, chef, la tête, est la partie de l’église qui se trouve à la tête de la nef, derrière le chœur. Lorsque cette partie est arrondie en hémicycle on parle d’ABSIDE.
7. Autel
C'est le haut-lieu  (du lat.altus, élevé) où le culte est célébré. Point central de l’église où les chrétiens font mémoire de la Cène, dernier repas du Christ avec ses disciples où il institua l’Eucharistie.
8. Ambon
Le lieu de la proclamation de la Parole de Dieu. Situé sur le côté, un peu en avant de l’autel, c’est un emplacement surélevé qui a remplacé la chaire, où désormais se fait aussi l’homélie qui suit l’Evangile.
9. Chaire
En bois ou en pierre, est la tribune élevée au milieu de la nef qui était le lieu de la prédication.
10. Piliers
11. Lampe
Symbole de la présence du Christ lumière du monde. Cette lumière est aussi présente sur l’autel où les bougies sont allumées lors de la célébration de la messe. Elle est particulièrement sensible dans l’art des vitraux qui la font pénétrer dans le sanctuaire.
12. Tabernacle
du latin tabernaculum, tente, est une petite armoire verrouillée  où l’on conserve les hosties consacrées lors de l’eucharistie et destinées à être portées aux malades. Sa présence est signifiée aux fidèles par une lampe toujours allumée.
13. Confessionnal
Sorte de réduit clos disposé pour que le prêtre entende le pénitent en confession.
14. Fonts baptismaux
du latin fons, source,  fontaine,  désignent la vasque  qui reçoit l’eau baptismale, signe de la vie nouvelle conférée au nouveau baptisé.Pour cette raison, les fonts sont placés auprès de l’entrée de l’église  pour qu’il puisse ainsi  être introduit dans la maison de Dieu. Parfois, depuis le Concile, ils se trouvent proches de l’autel où le baptême a lieu après que le futur baptisé ait été accueilli dans l’assemblée.
15. Bénitier
La vasque située à la porte de  l’église, destinée à contenir l’eau bénite à l'usage des fidèles.